Ouverture internationale

Italie

1 Photo Pont des Angesredim

redimFontaine de Trevi_Rome_février 2018

 

En 2018, l’échange entre le Lycée Janson de Sailly et le Liceo Cornelio Tacito de Rome s’était poursuivi sous une forme plus allégée que les années précédentes, notamment en raison d’une réorganisation touchant la partie italienne. En 2019, l’échange a repris sa forme initiale avec l’accueil croisé des correspondants : en janvier les élèves de Terminale de l’option Latin et de la spécialité Histoire des Arts, associés à certains hellénistes, sont  partis à Rome découvrir la culture italienne et se laisser séduire par le mode de vie romain. Accompagnés des professeurs de philosophie et de lettres classiques Lauriane Adam et Stéphane Solier, ils se sont initiés au système scolaire italien en assistant à une matinée de cours au Liceo Tacito. Se sont surtout révélés à eux les trésors culturels et architecturaux de la Capitale Éternelle. Aux incontournables monuments antiques (Colisée, forums) et chrétiens (Basilique Saint-Pierre, Musées du Vatican), aux traditionnelles promenades dans la Rome baroque (Piazza Navona, Fontaine de Trevi…) se sont ajoutées des découvertes plus rares : le Palais Massimo a déployé les fastes de ses fresques antiques pour immerger les élèves dans les décorations d’une végétation de jardin luxuriante en trompe-l’œil ; le parcours Caravage leur a révélé le clair-obscur si singulier du peintre baroque dans les églises du centre historique ; le Palais Farnèse, siège de l’Ambassade de France en Italie, a accueilli le groupe franco-italien à bras ouverts, dans le cortile de Michel-Ange, dans le salon de l’Hercule Farnèse ou dans la Galerie des Carrache ; les catacombes de Saint Sébastien ont révélé leurs secrets aux portes de la ville ; et enfin le port antique d’Ostie a permis aux élèves de se plonger dans l’ambiance quotidienne d’une petite cité maritime. Les trésors de la cuisine romaine n’ont pas fait défaut durant ce séjour : que ce soient les repas en famille ou les pauses gourmandes durant les promenades, les organisateurs ont eu à cœur de donner aux élèves toute l’ampleur des richesses romaines.

En mars, ce sont les correspondants romains qui sont venus à Paris et leur programme culturel a été digne du « voyage aller ». En fin de compte, de beaux instants de “nomadisme du coeur” qui ont rapproché nos élèves d’Antoine de Saint-Exupéry, l’auteur du Petit Prince qui disait :

“Je n’aime pas les sédentaires du cœur ; ceux-là qui n’échangent rien ne deviennent rien” (in Citadelle, 1948).

 

4 Piazza Navonaredim

3 Photo Palais Farnèse intérieurredim