Lycée

Le coin des disciplines

EPS

Histoire-Géographie

Histoire, géographie, éducation civique au Lycée Janson de Sailly

L’Histoire et la Géographie font partie du tronc commun du baccalauréat 2021.

A travers l’acquisition de repères dans l’espace et dans le temps, les élèves sont formés à des méthodes de travail nécessaires pour poursuivre leurs études dans l’enseignement supérieur. Il s’agit de la capacité à rédiger des synthèses sur différents sujets géographiques ou historiques mais aussi la schématisation des idées et la cartographie. L’exercice de l’esprit critique et de la construction des raisonnements est aussi au cœur de la démarche de l’historien que plusieurs projets d’équipe mettent en œuvre.

L’acquisition de ces méthodes est progressive de la classe de Seconde jusqu’à la classe de Terminale => lien programmes eduscolhttp://eduscol.education.fr/histoire-geographie/sinformer/textes-officiels/les-programmes/lycee-general-et-technologique.html

Les voyages scolaires : quelques exemples

Dans le cadre des commémorations de la première guerre mondiale et de la seconde guerre mondiale (classes de Premières)

  • Voyage à Verdun en avril 2016
  • Projet annuel pluridisciplinaire EPS, Histoire Géographie, SVT en Normandie pour les Premières qui associe un travail sur les mémoires de la seconde guerre mondiale (en vue du programme de Terminale) et la découverte d’espaces agricoles.

image001image003

Dans le cadre de la découverte de la géographie de la France et de l’Europe (classes de secondes):

  • La vallée de la Seine jusqu’à la Bretagne en passant par Bayeux et le Mont-Saint-Michel (2015).

image007

  • Voyage à Budapest (échange scolaire avec le Lycée Ferenc Kolcsey, au printemps 2018)

image009

  • Voyage à Prague dans le cadre d’un échange avec un Lycée de la ville au printemps 2019.

image005

Les sorties scolaires

Visites pédagogiques :Musée de l’Orangerie, Louvre, Archives Nationales, le Mémorial de la Shoah, la Basilique de Saint-Denis. Dans le cadre de l’option « Littérature et Société », visites et ateliers à la Cinémathèque française.

Les commémorations

Les commémorations des deux guerres mondialesont donné lieu à plusieurs projets collectifs des professeurs du collège et du Lycée.

  • Mai 2015, hommage à Pierre Brossolette ancien élève du Lycée à l’occasion de son entrée au Panthéon, conférence de l’historien Olivier Wieviorka.
  • La bataille de Verdun en 2016 qui a mobilisé conférenciers, élèves et familles.
  • En 2018, plusieurs conférences sont prévues sur le 11 novembre.

image017 image011

Travail de mémoire sur la déportation et la Shoah

Voyage à Auschwitz avec des collégiens et des lycéens : janvier 2012, janvier 2015, mars 2017.

Le 27 janvier, organisation d’événements autour de la commémoration de la libération du camp d’Auschwitz, moment de recueillement avec les élèves devant la plaque commémorative du Lycée qui donne lieu à la prise de parole d’élèves et de professeurs.

Conférence de Alexandre HALAUNBRENNER et cérémonie dans le cadre de la journée de la mémoire des génocides et de la prévention des crimes contre l’humanité

 

Conférence de Serge Klarsfeld à propos de son œuvre et de son engagement, avril 2017.

« Mémorial des enfants juifs » : Travail biographique sur les vingt enfants juifs déportés de Janson, recherche réalisée par plusieurs classes (3e, Premières ES et S, Hypokhâgnes ) à partir des archives du Lycée, du Mémorial de la Shoah et des archives disponibles en ligne au cours de l’année 2018-2019 et la suivante. Mutualisation des travaux d’élèves en vue de la réalisation d’une publication, les élèves écrivent les biographies des enfants disparus.

22 mai 2018, réalisation d’un entretien entre Messieurs Nelson et Schillio anciens élèves du Lycée Janson et rescapés de la Shoah par un groupe d’élèves. Cette rencontre exceptionnelle a donné lieu à la réalisation d’un film documentaire à destination des professeurs d’Histoire Géographie.

Concours National de la Résistance, 2017.

Les conférences

A destination des élèves, des étudiants et des personnels, elles permettent à des chercheurs de venir présenter leurs travaux d’historiens ou de géographes dans la salle Clermont.

Yvan Jablonka, historien

Histoire des grands parents que je n’ai pas eus, Paris, Seuil, 2011 ouverte particulièrement aux élèves de Terminale à propos du thème « L’historien et les mémoires de la seconde guerre mondiale.

Conférence tenue en novembre 2015.image013

Didier Le Fur, historien

Conférence à propos des 500 ans de la bataille de Marignan,tenue en décembre 2015

Ouverte à tous, mais particulièrement aux élèves de Seconde (compte-rendu et exposés)

image015

Caroline Puel, journaliste et diplomate

Conférence tenue en janvier 2017, pour les élèves de Terminales, La Chine s’éveille : L’affirmation économique, politique et culturelle d’après Les trente ans qui ont changé la Chine, Paris, Buchet Chastel, 2011.

image019

François Lenglet, journaliste

La fin de la mondialisation,

Paris, Pluriel, 2014, conférence tenue en 2018

à destination des élèves de terminale.

image021

 

Le journal du Lycée

Le « Janson Hebdo », le journal gratuit du Lycée réalisé depuis 2015 et financé par l’ASEJ. Annuel, il est composé par un groupe d’élèves et de professeurs à destination de la cité scolaire. L’enjeu est de faire réfléchir les élèves de classes de collège et de lycée sur ce qu’est un journal, comment fonctionne l’information et comment écrire. C’est un projet d’Education Morale et Civique qui mobilise les citoyens en devenir sur des thèmes d’actualité et qui les engage dans une réflexion sur le monde qui les entoure. Pour les élèves les plus avancés, le journal leur permet de travailler par projets, en groupes, sur des sujets de fond comme cela leur sera demandé ensuite dans l’enseignement supérieur.

http://www.janson-de-sailly.fr/janson-hebdo-prime-au-concours-mediatiks-2017/

http://www.janson-de-sailly.fr/janson-hebdo-n4/

 

 

 

 

 

Lettres Modernes

Les lettres au lycée Janson de Sailly

 

Finalités de l’enseignement du français et des langues anciennes :

  • Maîtrise de la langue
  • Connaissance de la littérature
  • Appropriation d’une culture
  • Formation d’une pensée autonome

Français :

  • Les spécificités de l’enseignement de la matière à Janson:
  • Les heures dédoublées qui permettent de remédier de manière plus individualisée aux difficultés des élèves et de les mettre en situation de travail plus autonome. Les élèves de seconde et de première ES et S ont ainsi trois heures de cours et classe entière et une heure en demi-groupe.
  • L’accompagnement personnalisé: de nombreuses initiatives ont été mises en place dont un partenariat avec la documentaliste pour des activités transversales, l’apprentissage de la recherche documentaire, un entrainement à l’expression orale, des ateliers d’écriture…
  • Spécificité de la filière L : dans un lycée très scientifique, lafilière L est particulièrement valorisée et les élèves bénéficient de nombreuses activités culturelles ; ilssont ainsi abonnés dans de grands théâtres parisiens (Théâtre de l’Odéon entre autres)et vont régulièrement dans les musées. En première, ils bénéficient aussi d’heures dédoublées.
  • Partenariat entre le lycée Janson de Sailly et le Liceo Tacito de Rome. Les élèves français et italiens séjournent une semaine dans l’autre pays, ils assistent à des cours dans le Lycée partenaire et effectuent des visites culturelles. L’échange a avant tout une vocation culturelle et linguistique.
  • Enseignement d’exploration en seconde

Littérature, société et cinéma : deux professeurs de lettres et un professeur d’histoire proposent aux élèves une réflexion sur les liens entre les arts et le contexte socio-historique d’une époque donnée ; des sorties sont organisées, à la cinémathèque de Bercy en particulier.

icon_pdf

Voir

  • Lycéens au cinéma:
    Les lycéens découvrent des œuvres cinématographiques lors de projections organisées spécialement à leur intention dans les salles de cinéma. Grâce au travail pédagogique d’accompagnement conduit par les enseignants et les partenaires culturels, ils se constituent les bases d’une culture cinématographique.

 

  • Sorties au théâtre en soirée
  • Bac blanc écrit et oral: un bac blanc écrit est proposé à l’ensemble des classes de première, dans les conditions de passage et de correction de l’examen ; un oral blanc est également organisé dans les conditions de l’examen et avec un autre professeur que celui de l’année
  • Devoir commun en seconde vers la fin de l’année : il s’agit de vérifier la maîtrise de l’exercice du commentaire littéraire, un des sujets d’écriture proposés au baccalauréat.

 

Langues anciennes :

le latin et le grec peuvent être étudiés dans toutes les séries ; en outre, le grec peut être commencé en seconde. Ces options ont le plus fort coefficient au bac (coefficient 3) et permettent l’obtention de bonnes mentions.

                                              

Les langues anciennes contribuent à l’acquisition d’une bonne culture générale et à la compréhension des fondements de notre pensée et culture humanistes, le programme de première en latin et en grec concerne les mêmes genres littéraires qu’en français et les textes philosophiques grecs et latins étudiés en terminale, notamment Platon, servent aussi pour la dissertation de philosophie au bac. L’étude de l’étymologie favorise quant à elle l’enrichissement du vocabulaire.

 

 

Maths

L’enseignement des mathématiques au lycée Janson de Sailly

 

Pour les classes de seconde

L’accent est mis sur la transition entre le collège et le lycée : dans le cadre de l’accompagnement personnalisé, une pédagogie différenciée organisant à la fois  la remédiation pour les élèves en difficulté et des propositions stimulantes pour les élèves qui montrent une réelle appétence pour les mathématiques.

De plus, un des professeurs de mathématiques suit une expérimentation sur les sciences cognitives pour accompagner les élèves avec un maximum d’efficacité : techniques de mémorisation,  outils d’apprentissage…

Pour toutes les classes de 1ère

Les professeurs  proposent à leurs élèves de participer aux Olympiades de mathématiques

Ce concours académique et national a été créé en 2000-2001 par le ministère chargé de l’éducation nationale. Il vise à développer le goût des mathématiques chez les élèves de première, toutes séries confondues :

  • favoriser l’émergence d’une nouvelle culture scientifique ;
    stimuler chez les élèves l’initiative et le goût de la recherche ;
  • inciter les jeunes, et notamment les jeunes filles, à se tourner vers les carrières scientifiques ;
  • permettre aux élèves d’aborder les problèmes mathématiques de manière ouverte, en autorisant des approches originales.

affiche_mathematiques_853473.42

Les élèves de 1ère participent aux Olympiades de mathématiques avec beaucoup de succès. Les Olympiades internationales de mathématiques (en anglais : International Mathematical Olympiad) constituent un championnat international de mathématiques concernant des élèves à l’issue de leurs études secondaires.

Pour les classes de STI2D, 4 heures par semaine, les professeurs assurent des cours de support aux mathématiques appliquées dans cette section.

Pour les élèves des classes de 1ère ES en difficulté,  un soutien spécifique est assuré dans l’optique du baccalauréat.

Pour les classes de terminale

Pour les élèves de la section internationale Chinois, l’enseignement des mathématiques et assuré en chinois par un enseignant détaché.

Section  ES

Pour les élèves désireux de présenter une demande d’entrée en CPGE ES, ou ECE, ou en HK/BL, un enseignement de spécialité en mathématiques est proposé.

Les trois classes de terminale ES sont alignées afin de permettre une bonne préparation au baccalauréat, assurée par enseignants qui travaillent également à encadrer les élèves les plus faibles. Dès le 2ème trimestre, l’accent est mis sur la préparation pour l’entrée en CPGE ECE

De plus, des cours de soutien sont organisés toutes les semaines et pendant les vacances de Pâques un stage est organisé pour les élèves en difficulté.

Section S

Une préparation au concours général est assurée désireux de participer et ayant le niveau requis.

Tout au long de l’année, les professeurs de classes préparatoires scientifiques assurent tous les 15 jours, une séance de « MATHS PLUS », pour les renforcer dans leur projet d’avenir post bac et renforcer leur gout pour les études scientifiques, tout en les préparant aux exigences de celles-ci.

Pour les élèves désireux de s’orienter vers des CPGE scientifiques, des séances de découverte des différentes sections sont organisées par les enseignants de maths de CPGE, à raison de 20 heures dans l’année.

Pour les élèves les plus faibles, deux heures d’accompagnement personnalisé sont assurées en vue de la préparation du baccalauréat.

De façon générale, les meilleurs élèves sont poussés vers des classes d’excellence, mais les plus faibles sont aidés et préparés pour le baccalauréat. Des épreuves communes sont organisées pour toutes les classes.

Incontestablement, l’environnement au sein de la cité scolaire est extrêmement porteur. Pour nos élèves du lycée, voir et côtoyer les élèves de CPGE est une grande source d’émulation. Nos élèves vivent dans un cadre stimulant,  porteur, ou le travail et l’ambition sont valorisés au service du mérite, vecteur de la réussite personnelle et professionnelle.

 schwartz  

 

 

Laurent Schwartz, ( 1915- 2002), ancien élève de Janson de Sailly, est l’un des grands mathématiciens français du XXe siècle, le premier de ceux-ci à obtenir la médaille Fields, en 1950 pour ses travaux sur la théorie des distributions.

Professeur emblématique à l’École polytechnique de 1959 à 1980, membre de l’Académie des sciences et intellectuel engagé, il s’est distingué par ses nombreux combats politiques.

 

…..

Philosophie

C22 - Frans_Hals_-_Portret_van_René_Descartes_(cropped)

 

Objectifs de l’année de Philosophie en Terminale

La Philosophie vise à donner des outils aux élèves pour exercer leur jugement de manière raisonnée et responsable : développer leur esprit critique et leur autonomie de pensée. Non seulement en tant qu’élèves mais aussi en tant que citoyens vigilants et éclairés. Il s’agit d’accompagner les élèves dans la maturation de leur réflexion ainsi que dans l’ouverture de leur esprit, le développement de leur curiosité intellectuelle, leur éthique pour l’existence ainsi que leur créativité,  sans que les professeurs prétendent être des maîtres à penser mais simplement des éveilleurs. Il s’agit également de tout mettre en œuvre pour préparer les élèves à l’épreuve de Philosophie du Baccalauréat, les entraîner aux différents exercices, en particulier celui de la dissertation philosophique mais aussi à l’explication de texte car savoir lire un texte de philosophie constitue une clef pour ouvrir les portes du questionnement, de la culture et de l’art d’interpréter avec justesse la pensée qui s’y déploie. L’année de Terminale est une année où le professeur de Philosophie s’efforce de transmettre les éléments de cette matière de la manière la plus claire et la plus simple qui soit. C’est un enseignement élémentaire en Terminale, un apprentissage que l’élève pourra conduire plus loin s’il en ressent le goût et la valeur. Apprendre à philosopher n’est-ce pas le meilleur vaccin contre l’ignorance, le dogmatisme et l’intolérance ? N’est-ce pas le meilleur apprentissage de la liberté pour les adultes en devenir que sont nos élèves ?

Les supports d’enseignement                                                        

Les textes sont nécessaires pour l’assimilation d’une culture philosophique mais aussi les autres supports qui renvoient à la culture. Le numérique est d’une grande aide pour cet accès diversifié. Il s’agit d’ouvrir les esprits de nos élèves, de leur offrir des perspectives auxquelles ils n’ont pas forcément pensé pour nourrir leur cheminement intellectuel, humain et citoyen.

 

Un programme ambitieux et inédit

Le programme de Philosophie recoupe les registres de l’éducation à l’humanité et de l’instruction adogmatique et éclairée. Il appartient à chaque professeur de Philosophie en Terminale d’être l’architecte d’un édifice qu’il construit avec ses élèves en une année. Cet édifice fait le beau pari d’articuler des niveaux d’appréhension de la réalité humaine dont nul ne peut faire l’économie s’il exige de lui-même d’être un humain debout et prêt à transmettre à ses contemporains l’urgence de conduire sa vie de façon éclairée, responsable et toujours perfectible. Goûter à la Philosophie, revivifier le plaisir de penser par soi-même et avec les autres, tel est le rendez-vous qui réunit élèves et professeurs lors de l’année de philosophie en Terminale.

 

 

……..

Physique-Chimie

Histoire du laboratoire de physique du lycée Janson de Sailly

Les débuts : Étienne Wallon

labo01

Étienne Wallon – photo de Nadar

Nommé professeur au lycée Janson de Sailly lors de sa fondation (1884), Étienne Wallon procède à la mise en place des collections. Il est le principal protagoniste du développement du laboratoire au sein du lycée, jusqu’à sa retraite en 1920. Enseignant en mathématiques spéciales, Étienne Wallon est donc directeur du laboratoire, mais aussi membre du conseil d’administration du lycée.

Fils d’Henri Wallon (1812-1904, le « père de la Troisième République ») et demi-oncle d’Henri Wallon (1879-1962, secrétaire de l’Éducation Nationale à la Libération et co-auteur du « projet Langevin-Wallon »), Étienne Wallon (1855-1924) prend part à la création de l’Institut d’Optique Théorique et Appliquée et préside l’Union des Physiciens de 1909 à sa mort en 1924. Féru d’optique, il publie pour ses élèves ses « leçons d’optique géométrique » (à Paris chez Gauthier-Villars en 1900). Il est aussi l’auteur, pour un public plus large, d’ouvrages de vulgarisation portant sur la photographie (il est aussi membre de la Société française de photographie et du Photo-club de Paris).

Étienne Wallon marque durablement la communauté éducative jansonnienne, comme l’atteste le nom donné en son hommage au parloir Wallon, une des principales salles de réception du lycée.

La « taupe atomique » de Georges Guinier

labo02

La plaque commémorative à l´entrée de la salle L122 au lycée Janson de Sailly

Nouvelle étape fondamentale dans l’histoire du laboratoire de physique de Janson en 1954 : la France manque de physiciens pour lancer en particulier un grand programme nucléaire (civil et militaire). Elle dispose certes de classes préparatoires (CPGE) de qualité, où les étudiants excellent en mathématiques, où la physique est présente aussi, mais uniquement prétexte à résolution d’équations. C’est dans ce contexte qu’un professeur du lycée Janson, Georges Guinier, soutenu dans son projet par le Commissariat à l’Énergie Atomique (CEA) est le premier professeur de physique d’une classe préparatoire d’un genre nouveau. Baptisée « taupe atomique », cette « prépa » expérimentale où la physique moderne a toute son importance donne une place importante aux travaux pratiques.

L’École Normale Supérieure recrute, la première, sur une option à dominante « sciences physiques », progressivement suivie par toutes les grandes écoles d’ingénieurs. En 1971, lorsque Georges Guinier est remplacé par Pierre Marck (lui aussi président de l’Union des physiciens), la classe de mathématiques spéciales B’ (devenue P’ en 1973) est une classe prépa à dominante physique parmi les autres : Georges Guinier a gagné, la physique a obtenu toutes ses lettres de noblesse dans le système des « prépas » scientifiques. La réforme des classes préparatoires scientifiques en 1995 renforce l’ancrage expérimental de l’enseignement à travers les TIPE (travaux d’initiative personnelle encadrés, donnant lieu à un oral aux concours de recrutement des grandes écoles) et entérine l’existence d’une telle filière à dominante physique et chimie dès la 1ère année (PCSI prolongée par la 2nde année PC). Aujourd’hui, on compte plusieurs de ces classes au lycée.

Le département de physique de nos jours

labo03

Matériels de physique anciens exposés devant la salle des actes

Rien d’étonnant à ce qu’un laboratoire de physique à l’histoire exceptionnelle ait un patrimoine exceptionnel…

Quelques instruments anciens de physique, exposés dans des vitrines à l’entrée de l’établissement, donnent une idée de la richesse et de la qualité de ce patrimoine, dignes d’un musée : le lycée Janson de Sailly fait partie de l’association des établissements d’enseignement ayant une collection de physique remarquable (ASIESTE).

En attendant de nouvelles vitrines d’exposition, il est possible d’avoir accès aux matériels de physique d’intérêt patrimonial grâce au musée virtuel, disponible à l’adresse :

Liens utiles

janson.physique.free.fr

Le grand public peut aussi voir certains de ces vieux instruments de physique lors des journées européennes du patrimoine (fin septembre) ou encore lors des journées portes ouvertes (en début d’année civile).

Le très grand nombre de classes scientifiques, aussi bien dans le secondaire qu’en CPGE (20 divisions), la quantité impressionnante d’enseignants de physique-chimie (plus de 40…), les quatre laboratoires de travaux pratiques (TP) renforcés par la présence d’une collection dévolue aux seules expériences de cours de physique, confèrent au département de sciences physiques du lycée Janson de Sailly une place de tout premier rang parmi les établissements d’enseignement français.

La très vaste collection de matériels de physique permet à l’étudiant de faire de nombreuses expériences dans le cadre des TIPE, et aux professeurs de proposer des démonstrations de cours ou des travaux pratiques variés et innovants.

labo04

À gauche une salle de cours qui sera rénovée dans le cadre de « Janson 2 ». À droite une salle de travaux pratiques déjà rénovée

Rénovées en partie en 2007, les salles de physique-chimie attendent l’opération baptisée « Janson 2 » pour une réhabilitation totale. Celle-ci devrait avoir lieu en 2017. Le laboratoire de physique entrera alors pleinement dans le XXIème siècle, sans pour autant renier ni oublier un passé prestigieux.

 

…….

SES

PDF

……..
Sciences de l’Ingénieur
En résumé :
Les sciences de l’ingénieur réunissent à la fois des savoirs scientifiques (mathématiques, physiques, …) et les savoirs technologiques (mécanique, automatique, électronique, informatique, …).

Le programme du Bac S SI permet donc d’appréhender globalement l’ensemble du champ de compétence du futur manageur/ingénieur. L’élève acquiert ainsi des compétences variées qu’il pourra réinvestir dans l’enseignement supérieur, quel que soit le projet poursuivi.

 Quoi : L’homme doit relever des défis colossaux : l’accès à l’eau, l’accès à l’énergie, l’accès à la santé, l’accès au transport et le droit à un développement équilibré pour tous.

La réponse à ces problématiques requiert d’imaginer et mettre au point des solutions adaptées aux enjeux à venir.

Comment : La formation en Sciences de l’Ingénieur se base sur des technologies d’enseignement modernes et des supports pédagogiques réels à la pointe de l’innovation industrielle.

 

Il fait une large part aux travaux pratiques ou au projet, ce qui permet une approche progressive et une mise en pratique de la théorie des phénomènes complexes étudiés. De nombreux projets (TPE, PI) sont réalisés en sciences de l’ingénieur, certains participent à des challenges nationaux (olympiades des sciences de l’ingénieur, Concours CGénial, …) De nombreux prix ont été remporté par des élèves du lycée Janson de Sailly.

 

Capacités compétences : Des capacités et compétences d’analyse, d’organisation, communication, programmation, d’innovation, de mise en place de protocole de test et analyse des expérimentations sont mises en évidence et développées.

 

Orientation : Le titulaire du Bac S- SI aura la possibilité de réaliser une poursuite d’étude dans toutes les filières post bac sans aucune restriction.

« Les sciences de l’ingénieur plairont aux intellectuels qui ont également le sens des réalités, de la rentabilité. Il peut s’agir par exemple d’améliorer la performance énergétique des habitations, de travailler en bionique sur des prothèses, des drones, des robots humanoïdes, d’améliorer les solutions d’imagerie médicale ou les propriétés mécaniques d’un engin. Les étudiants en sciences de l’ingénieur travaillent beaucoup sur informatique pour analyser et modéliser des systèmes. » Le PARISIEN.

 

………

SVT

La SVT continue malgré les travaux.

Quelques photos de la salle des collections  de SVT avant les travaux.